Vendredi, c’est le jour de Rivarol…

EDITORIAL

Remaniement: beaucoup de bruit pour rien!

Tout ça pour ça! Voilà des semaines que les gazettes nous parlaient ad nauseam de l’imminence et de l’importance du remaniement ministériel envisagé par Nicolas Sarkozy. L’on nous assurait que le chef du gouvernement sortant serait éliminé et qu’il serait certainement remplacé par le centriste Jean-Louis Borloo. Or, il n’en a finalement rien été. François Fillon est maintenu dans ses fonctions et il y a désormais fort à parier qu’il restera jusqu’au terme du quinquennat. Ce maintien est un aveu de faiblesse de la part du chef de l’Etat qui ne pouvait aisément se débarrasser d’un Premier ministre plus populaire que lui, nettement plus apprécié tant de nos compatriotes que des parlementaires de l’UMP. En l’éliminant, Sarkozy eût pris le risque d’en faire un redoutable concurrent lors de la présidentielle de 2012. Il n’a donc pas commis cette erreur. Car s’il est malfaisant, l’Elyséen est loin d’être un imbécile et il sait bien défendre ses intérêts. Ce n’est pas pour rien qu’il fait de la politique depuis plus de trente-cinq ans ! En laissant entendre à Borloo qu’il irait à Matignon, puis en lui refusant le poste, le poussant ainsi vers la sortie, Sarkozy n’a pas mal manœuvré. Si Borloo— avocat de Tapie pendant des lustres— est candidat à la présidentielle, ainsi que Bayrou, Morin et Villepin, cela ne peut que servir le président sortant. En agissant ainsi, le ci-devant maire de Neuilly a en effet mis une belle pagaille au centre!

On comprend mal en revanche qu’avec le simple ministère de la Défense, très secondaire dans le précédent gouvernement, même s’il s’agit en soi d’une fonction régalienne majeure, Juppé soit ministre d’Etat et numéro deux du gouvernement. Cette nomination prélude-t-elle à de nouveaux engagements militaires? Ou est-ce pour rassurer la Turquie car Juppé était favorable à son adhésion à l’Union européenne? En tout cas, contrairement à ce qu’on lit ici ou là, le nouveau gouvernement ne marque pas un coup de barre à droite. Certes, quelques ministres dits d’ouverture (comme Bernard Kouchner, Jean-Marie Bockel, Rama Yade ou Fadela Amara) sont remerciés mais pas tous (Eric Besson, transfuge du Parti socialiste, est chargé auprès du ministre de l’Economie de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique tandis que Frédéric Mitterrand, malgré ses frasques, reste à la Culture). De plus, dans un communiqué, le mouvement GayLib, le lobby homosexualiste de l’UMP, s’est ouvertement félicité de la composition du nouveau gouvernement: «La présence de nombreux ministres publiquement engagés pour l’égalité des droits pour les personnes LGBT (lesbiennes, gay, bi et trans), ou amis de GayLib (Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Frédéric Mitterrand, Roselyne Bachelot, Chantal Jouanno, Nadine Morano, Jeanette Bougrab) sont un encouragement pour notre mouvement à continuer le combat pour l’égalité avec encore plus de vigueur.» Rien de nouveau sous le soleil!

 

On notera également que le ministère de l’Identité nationale a disparu. Preuve qu’il s’agissait bien d’un gadget électoral destiné à abuser les Français patriotes lors de la présidentielle de 2007. Le ministère de l’Intérieur que conserve un fidèle du président Brice Hortefeux est élargi. Son titulaire devient également ministre de l’Immigration. Nul doute qu’à moins d’un an et demi de la prochaine présidentielle, ce ministère tentera de séduire ou de récupérer les électeurs les plus droitiers. Car Sarkozy comme Hortefeux sont adeptes des grandes mises en scène pour faire croire qu’avec eux la délinquance et le crime sont jugulés et les flux migratoires régulés. Ce qui est une totale escroquerie, une complète supercherie.

Dans une intervention télévisée sur TF1, France2 et Canal+ le 16novembre au soir, le président de la République qui a déclaré qu’il déciderait sans doute à l’automne 2011 s’il briguerait ou non à nouveau la magistrature suprême, a affirmé qu’il ne changerait rien à sa politique dans tous les domaines, et singulièrement en matière d’immigration. «La France doit continuer à être ouverte, à être généreuse, elle le sera. Mais si on ne maîtrise pas les flux migratoires, on organise le “collapse” de notre système d’intégration», a déclaré Nicolas Sarkozy. Ce qui n’a rien de rassurant car, au nom de sa munificence, la France va continuer à accueillir par millions des allogènes alors même que nous n’avons plus assez de travail pour tous nos compatriotes, que nous croulons sous la dette et les déficits, que le niveau de vie des Français ne cesse de baisser et que les conquêtes sociales sont démantelées les unes après les autres. Bien triste perspective !

SOMMAIRE

La duplicité de Sarkozy et le quadruple jeu de Marine LePen, par François-Xavier Rochette — Marine LePen s’y croit déjà! — Le Pen veut tuer RIVAROL!, par Jérôme Bourbon — Michel Onfray à sa place, par Hervé Ryssen — Grand succès pour Gollnisch à Villepreux! — Les Français, un Peuple longtemps homogène, par Pierre Peraldi — Dilma Rousseff se moque des écologistes, par Jim Reeves — La catastrophe de la Déforestation — L’énergie blanche — Ce Lula qui n’aime pas les yeux bleus — Mondialisme: il veut la famine et l’épidémie — Humour britannique — Lobby musulman — Stockage des déchets nucléaires: un affolement bien peu médiatisé — Le moratoire et le double langage d’Israël, par Laurent Blancy — Grande offensive du racisme anti-français — Il voulait que son fils parle correctement le français: Florent Pagny s’en excuse!, par René Blanc — Nègre ou Arabe n’est pas Corse… — Les faiseurs de rois — Cinéma : Potiche de François Ozon et Date Limite de Todd Phillips — Théâtre : Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti. Théâtre de la Renaissance, 20 bd Saint-Martin 75010 Paris. Rés. 01-42-08-18-50 jusqu’à la mi-décembre. — Scènes de Comédie (Française) sous l’Occupation — Décisions cruciales, par Hannibal

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :