Lampedusa : de jeunes clandestins incendient la Maison de la fraternité

Un incendie a éclaté dans les locaux de la Maison de la fraternité de Lampedusa, dirigée par le curé de la paroisse, l’abbé Stefano Nastasi, qui accueille une quarantaine de mineurs débarqués sur l’île ces derniers jours, dont des enfants de douze ans arrivés sans leurs parents. Les pompiers sont présents sur les lieux. Selon les forces de l’ordre, qui sont intervenues immédiatement, les mineurs ont mis le feu à des matelas. Le vicaire de la paroisse, l’abbé Vincent, qui est noir, a décrit la dévastation qu’ils ont causée : portes arrachées, vitres cassées, carrelage brisé même.

Avant de déclencher l’incendie, les jeunes clandestins ont lancé des pierres sur les voitures qui passaient sur la route. Certains automobilistes se sont arrêtés mais ont dû prendre la fuite sous la pluie de pierres. Le chef des révoltés s’est présenté devant les caméras de télévision torse nu, avec de nombreuses traces de coupures sur la poitrine, et a tenu des propos véhéments en arabe, que ses camarades ont traduits en français. Il a d’abord refusé de dire son âge puis a déclaré avoir dix-sept ans. Selon lui, les conditions de vie sont insupportables : « On nous donne toujours des macaronis, on en a assez. » Tirant de sa poche un billet de dix euros, il a expliqué : « On me l’a donné ici et je veux le dépenser pour acheter quelque chose de bon. »

Source : NOVOPress.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :