Archive pour christianisme

Le futur du christianisme ?

Posted in Humour, Immigration with tags , , on février 15, 2012 by TP Provence

Publicités

Les immigrés, sang neuf pour une nouvelle église

Posted in Actualité with tags , , on mai 2, 2010 by TP Provence

La future église de Vaulx-en-Velin

Chaldéens d’Irak, Africains, Libanais, Syriens et Vietnamiens : c’est l’immigration qui remplit les églises catholiques en France, comme l’illustre le lancement du chantier de construction d’un nouveau lieu de culte à Vaulx-en-Velin, en banlieue lyonnaise.

Le cardinal Philippe Barbarin a posé vendredi la première pierre de l’édifice qui devrait ouvrir ses portes aux fidèles pour Pâques 2012.

A l’heure où l’église catholique perd du terrain en France, ce projet d’envergure unique en France fait figure d’exception, et même « d’événement national » aux yeux du père Régis Charre, curé de Vaulx-en-Velin.

Erigée en plein centre-ville et destinée à accueillir 450 fidèles, la future église flanquée d’un centre paroissial et d’un presbytère prendra la place d’une chapelle de fortune tombant en ruine appelée à être rasée dans les prochains jours.

« Cette chapelle était en outre devenue beaucoup trop petite pour accueillir les fidèles !« , précise le père Régis Charre.

Dans cette banlieue lyonnaise, terre d’immigration depuis des décennies, ce sont en effet les immigrés qui gonflent les rangs des fidèles et redonnent du sang neuf à l’église catholique. D’où la décision du diocèse de Lyon d’engager cet investissement de quatre millions d’euros.

« Je compte 25 nationalités parmi mes fidèles« , explique le père Régis Charre. « Depuis les années 1990, de nombreuses familles irakiennes sont arrivées ici et on compte 800 Chaldéens très proches de leur église« .

PROJET DE MOSQUÉE

Parmi les populations qui remplissent l’église catholique à Vaulx-en-Velin, le curé cite aussi les Africains venus du Congo, du Bénin, du Cameroun et du Rwanda, les Créoles originaires d’îles comme la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion, Maurice et Madagascar, mais également les « Orientaux » (Libanais, Syriens), les Vietnamiens, les Tamouls indiens, les Portugais et les Italiens.

« Sans oublier les Gaulois« , sourit-il.

La cérémonie de pose de la première pierre et la messe qui l’a accompagnée s’est effectivement déroulée dans une ambiance colorée et joyeuse où se sont mêlées toutes ces populations.

La future église, de style très contemporain, sera baptisée « Saint-Thomas« , un signe envoyé aux fidèles « orientaux » qui en ont fait leur évangéliste.

« C’est un projet majeur, essentiel« , a dit le cardinal archevêque Philippe Barbarin avant de célébrer la messe, rappelant qu’il était lui-même « un enfant des banlieues« .

« Il y a ici une allégresse communicative« , a-t-il souligné.

Source : L’express.